28 janvier 2016 – Un atelier BERD a été tenu le dans le cadre de l’Assemblée générale de CANSEE, lors duquel le directeur de BERD en Serbie Daniel Berg a expliqué aux membres de CANSEE les critères qu’une société doit satisfaire pour obtenir un pràªt de cette banque de haut renommé.

Lors de la présentation, Berg a expliqué que le Banque européenne de reconstruction et de développement en Serbie gère un portfolio de 122 projets, dont la valeur totale s’élève à  2.5 milliards d’euros, mettant ainsi son bureau serbe à  la sixième place au monde. 

Des secteurs différents sont couverts par les projets BERD, la plupart concernant l’infrastructure (37 pourcent), les institutions financières (30 pourcent), le commerce et l’agro business (17 pourcent), l’énergie et les ressources naturelles (16 pourcent).
Les services sont octroyés sous forme de grands crédits pour les projets d’importance nationale, et sous forme de moyens et petits crédits, sous réserve que les projets concernés impliquent des produits qui sont compétitifs sur le marché ou qui ont de l’importance pour le développement de l’économie et de l’infrastructure du pays. 

Outre ces critères, d’autres préalables doivent àªtre satisfaits, y compris la protection de l’environnement, la transparence, l’égalité des genres etc.

Berg a souligné que « quoiqu’ayant des critères très sévères, ce qui distingue BERD des autres banques commerciales, c’est la longévité de ses crédits ».  

Il a en premier lieu signalé les projets réalisés en collaboration avec les communes de Belgrade, Subotica, Nis, Novi Sad and Kragujevac, ainsi que les projets de remise en état de l’autoroute Belgrade – Novi Sad, l’autoroute et la voie de contournement de Belgrade, la modernisation du trafic aérien en Serbie, de la société des chemins de fer, d’EPS, Srbijagas, Kolubara etc.

Parmi les compagnies et banques serbes avec lesquels BERD a établie la coopération figurent entre autre: Hemofarm, GTC Belgrade, Ball Packaging, Soko Štark, Nectar, Victoria Group, Frikom, SBB, Sevojno, Grand, Somboled, Mladost Sid, IDEA, Forma Ideale, Galeb, MK Group, Orion, Old Mill, Nissal, Beohemija, Komercijalna Banka, Raiffeisen bank, Societe Generale Bank, Procredit Bank, UniCredit Bank, Privredna Banka Beograd, Banca Intesa, Societe Generale, Erste Bank etc.

S’agissant de la collaboration avec le Canada, la valeur totale des projets de BERD et du Canada s’élève à  4.67 milliards d’euros, dont 3.31 milliards proviennent de BERD et 1.36 milliards du Canada, quoi que les seuls pays ayant pour l’instant bénéficié de ce programme se résument à  la Bulgarie, la Roumanie, la Mongolie et l’Ukraine. 

BERD finance 3.383 projets à  travers le monde, dont la valeur totale s’élève à  252 milliards d’euros et ses bureaux couvrent l’espace entre l’Europe centrale et l’Asie centrale.

Pràªts BERD pour le financement de petits projets

BERD détient un bureau spécial en Serbie pour l’aide aux petites entreprises, ainsi qu’un service de soutien aux compagnies sous forme de consultation financière.

Les petites compagnies candidates provenant en premier lieu du secteur privé et souhaitant obtenir un pràªt BERD pour établir ou davantage développer leurs activités doivent disposer :
•    D’une solide structure de gestion
•    De produits qui sont compétitifs sur le marché
•    D’informations sur les propriétaires / partenaires
•    D’antécédents financiers
•    De garantie sous forme de gage ou d’hypothèque etc.
•    Les fonds octroyés doivent àªtre engagés en conformité stricte aux objectifs décrits dans le plan d’affaires initial
•    En vertu du mandat de BERD, les banques sont tenues d’assurer que toutes les propositions accordent l’attention voulue aux questions de protection de l’environnement
•    Aucun financement ne peut àªtre accordé aux compagnies à  participation majoritaire de l’état, ou pour des projets dont l’état se porte garant.